Quel budget prévoir pour construire sa maison ?

La question que nous nous posons souvent lorsqu’on pense à se faire construire sa maison est : combien ça va nous coûter ? Il s’agit du plus grand investissement que vous aurez sans doute à faire si bien qu’il est capital de vous informer suffisamment sur le domaine, surtout, sur la somme que vous aurez à dépenser. Sachez qu’il s’agit d’une procédure à plusieurs étapes et qu’il vous faut clairement identifier la somme allouée pour chaque étape de la construction. Quelles sont ses différentes étapes et combien faut-il posséder pour la réalisation de chacune ?

Etape 1 : L’acquisition du terrain

Le prix du terrain pour la construction sera en fonction de sa surface et de sa proximité par rapport à la ville. Plus il est grand, plus le prix sera élevé et plus il se rapproche de la ville plus le prix est conséquent. Pour la recherche du terrain constructible vous pouvez faire appel directement à un particulier, à un notaire ou à un professionnel de l’immobilier. Sachez que la voie de la recherche que vous décidez d’emprunter vous engagera des dépenses supplémentaires. Vous aurez aussi à payer les autres frais liés à l’acquisition du terrain tels : le bornage, l’inscription au registre du domaine et bien d’autres. L’achat du terrain est l’un des plus grands points source de dépense considérable dans le processus de construction de sa maison. Voir ici pour plus d’information.

Etape 2 : Demande d’autorisation de construction

La construction proprement dite d’une maison est conditionnée à l’acquisition au préalable d’une autorisation délivrée par la mairie. La demande de cette autorisation se paye. Vous aurez à présenter une certaine somme conformément au type ainsi que la dimension de la maison que vous voulez construire. Cette autorisation stipulera le nombre d’étage que vous êtes amené à construire ainsi que la dimension exacte de votre future maison. Donc, pensez à inclure dans votre budget la somme que vous aurez à présenter pour l’autorisation.

Etape 3 : Frais liés à la construction proprement dite de la maison

Vous devez établir un budget prévisionnel de l’ensemble des matériaux que vous aurez à acheter. A partir des plus petits outils jusqu’au plus grands matériels, vous devez clairement les stipuler afin de n’avoir aucune surprise lors de la construction proprement dite. Depuis l’aménagement du terrain, jusqu’à la pose des matériels de finitions, vous devez lister l’ensemble. Ne soyez pas très précis dans la prévision, prenez une marge pour écarter toute mauvaise surprise. Mieux vaut avoir un excès que manquer de matériel qui vous engendrera des désagréments qui auront certainement des impacts sur la bonne réalisation de la construction de votre maison. Pour que la réalisation du budget soit efficace, il est conseillé de l’établir avec le constructeur chargé de la construction.

Etape 4 : Frais liés à la rémunération des professionnels.

Vous aurez à rémunérer la prestation de l’architecte et du maitre d’œuvre. Plus votre constructeur est performant et expérimenté plus la rémunération est élevée. A titre de conseil, il faut bien choisir son constructeur pour ne pas à avoir à regretter sa construction dans les années à venir. Cette étape est le troisième point le plus défensif dans la démarche de la construction d’une maison. Généralement, suivant le contrat que vous avez signé avec votre constructeur, vous avez la possibilité de trancher le paiement de la rémunération en plusieurs étapes suivant l’avancement du projet.

Etape 5 : Frais liés à la possession de la maison

Enfin, vous aurez à payer les différents taxes et impôts liés à la possession de la maison. Ces taxes et redevances sont à payer régulièrement tous les ans. Ils se constituent des taxes foncières, taxes d’habitation et autres. Mais n’ayez pas peur, ils ne sont pas élevés si bien qui vous pouvez honorer votre créance en toute quiétude le moment venu. A part ces taxes, vous n’aurez plus de dépense à engager dans les années d’habitation sauf bien sûr pour les projets de rénovation qui dépendra entièrement de votre volonté.

Pour vous qui se demande la somme exacte de votre construction, sachez qu’elle est inhérente à l’acquisition du terrain constructible, à la demande de l’autorisation préalable, au paiement des frais liés à la construction proprement dite, au paiement des frais liés à la rémunération des professionnels, au paiement des frais liés à la possession de la maison. Ces 4 étapes constituent les plus grands dépenses dans le processus mais vous pouvez aussi bien être confronté à d’autres dépenses non prévisibles.